Dans quelles circonstances doit-on coudre un biais?

Tout dans le métier de la couture consiste à embellir le vêtement. Il n’est donc plus question de parler du côté esthétique des différents accessoires ou techniques de couture. En plus, ils aident aussi à rendre le vêtement plu pratique ou plus élégant, selon le type d’utilisation à laquelle se prête la pièce à coudre. Le biais quand à lui est utile dans plusieurs cas de figure.

biais

Les cas de nécéssité du biais

Celui ci est défini comme étant une bande de tissu, qui se coupe toujours dans le sens oblique, en respectant un angle de 45° par rapport au fil droit. C’est très important pour l’élasticité du tissu, car le sens vertical ou horizontal du tissu ne l’est pas du tout. Il permet donc une utilisation plus polyvalente, vu qu’il est plus maniable.
Le biais peut donc être cousue autour d’un bavoir pour bébé, d’une couverture, du col ou des manches d’une robe (ou t-shirt, chemiser, etc) et même d’un sac à main. C’est donc une bande fermée qui aide aux finitions de toutes sortes d’accessoires. Cependant, le biais peut aussi servir à fabriquer des accessoires originaux tels que des noeuds pour les cheveux, des bracelets, les barettes et aussi les lacets. Le biais est donc utilisé régulièrement par les couturières.